Accueil / ACTUALITE / Béatifications, culte des reliques et … laïcité

Béatifications, culte des reliques et … laïcité

Si chacun reconnait les qualités personnelles et les progrès apportés par les papes Jean XXIII et Jean-Paul II (pour avoir ouvert l’Eglise Catholique à la société moderne) et admire le courage et la détermination de l’actuel pape François à réformer la curie romaine et le gouvernement de l’église vers davantage de « pauvreté évangélique », nous autres protestants avons toujours des difficultés avec certaines pratiques qui ont été à l’origine de la Réforme en 1517 :

  • La béatification d’hommes qui deviennent des intermédiaires supplémentaires entre le croyant et Dieu et que l’on prie plutôt que de  s’adresser directement au Créateur ;
  • La vénération de leurs reliques : quelques gouttes de sang pour l’un, un morceau de peau pour l’autre, et auxquelles on attribue des vertus miraculeuses.

Si notre foi commune en Christ ressuscité nous réunit, et si nos frères et soeurs catholiques ne donnent tous pas foi à ces pratiques, elles nous apparaissent néanmoins comme la résurgence d’un passé qu’on aurait aimé laisser aux oubliettes de l’histoire.

Et nous fait poser la question de la participation du premier ministre, stigmatiseur de laïcité, à ces cérémonies de béatification.