Apprends-nous à supporter

Dieu, notre Père,

Nous voulons te confier tout ce que nous ne supportons pas.

Nous ne supportons pas que le spectre de la maladie viennent rôder autour de nos vies adeptes du risque zéro. Nous ne supportons pas qu’elle s’invite chez nos proches. Nous ne supportons pas que surviennent les contrariétés, les limitations, les confinements. Nous ne supportons pas l’ignorance ; nous préférons nous repaître d’explications sans fondement, comme si tout valait mieux que l’acceptation de notre finitude. Nous ne supportons pas de ne plus être ce que nous étions ; de nous découvrir inférieur à l’image de toute puissance que nous nous sommes fabriqués au fil du temps.

Notre Dieu, il y a tant de choses que nous ne supportons pas au dehors et en nous-mêmes.

Toi tu es Celui dont le Fils a supporté d’apparaître aux yeux de tous comme affaibli, meurtri, accablé, abandonné.

Permets que nous cheminions avec Jésus et qu’il soit pour nous véritable lumière. Par cet abandon de sa vie jusqu’à la mort, il vient apporter une nouvelle santé à notre monde, le salut éternel.

Comme lui, avec lui, par lui, donne-nous de supporter ce qui arrive et de porter la souffrance de nos frères et de nos soeurs.

Vienne le jour où tu effaceras les larmes de nos yeux et chassera l’angoisse qui nous étreint.

Toi qui a tout supporté, apprends-nous à supporter. Amen !

2 réflexions sur “Apprends-nous à supporter”

  1. Marie Claire

    Lorsque tout est sombre et peur dans nos cœurs, ouvre nous à ta lumière et fais grandir notre confiance en ta grâce aimante

  2. Seigneur , Père Éternel, l’espérance semble avoir moins de place dans notre monde, dans notre notre pays. Ensemble nous te prions de restaurer cette source de vitalité. Viens Seigneur nous guérir de cette faiblesse, redonne nous confiance. Ensemble prions pour celles et ceux qui se sentent abandonnés et délaissés. Ta présence à nos côtés comme certains appels téléphoniques l’ont fait , donneront aux membres de notre Église de savoir rester dans la reconnaissance. Merci. Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *