« Oser le don de sa vie »

Dieu, notre Père, nous te rendons grâce pour le don gratuit de ton amour, en pourvoyant à nos besoins tant matériels que spirituels. Mais la plus grande expression de ton amour, c’est le don de ton Fils Jésus-Christ, notre Seigneur. En l’acceptant comme notre Sauveur, tu nous révèles que ce don gratuit ne fait pas de nous des personnes passives. Tu nous invites à vivre de la même manière que Lui dans le monde en souffrance dans lequel tu nous envoies pour y apporter la paix.

Et pour que la mission confiée à ton Eglise soit accomplie, nous te demandons de fortifier sa foi, afin que chacun des membres soit capable d’oser le don de sa vie pour les autres, comme le Christ nous l’a montré. Que chacun de nous pratique les bonnes œuvres que tu as préparées d’avance pour ton ouvrage.

Nous prions pour nos autorités, accorde à nos dirigeants la sagesse dans la gestion des crises économiques, politiques ou sanitaires.

Nous prions pour les pays en guerre, fais cesser les violences et donne la paix aux peuples.

Pour les pays où la pauvreté sévit, permets à leurs dirigeants de trouver des solutions pérennes pour y remédier.

Pour les malades, les personnes endeuillées, les prisonniers et tous ceux qui souffrent d’une manière quelconque, nous te demandons d’apaiser leur souffrance. Puissent-ils accueillir ton amour qui s’offre à tous.

Enfin, pour nous-mêmes ici présents, nous te demandons un esprit d’unité, nous te demandons ta bénédiction pour la nouvelle semaine qui est devant nous. Et même quand nous traversons des épreuves difficiles, rallume en nous la flamme de ton Saint Esprit pour que nous comprenions que tu ne crées en nous, ni angoisse, ni peur : tu ne peux qu’aimer. Aide-nous, Seigneur, à propager cette réalitté surprenante autour de nous de sorte qu’on puisse deviner à notre manière de vivre que c’est ton Esprit qui nous anime ; car tu n’es pas venu sur la terre pour sauver une partie de l’humanité seulement, mais pour tous les humains, même s’ils n’ont pas conscience de ta présence en eux.

Et maintenant, Seigneur, unis dans la même foi, nous disons : « Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié […] Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la gloire et la puissance pour les siècles des siècles. Amen.»

Miora Andriamihaingo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *