(Se) contenir ou répandre… (Mercredi saint)

La femme ose ce geste qui n’est audacieux que pour les autres ;
elle, elle suit son désir d’honorer le Seigneur, de lui exprimer son amour.
Seigneur aide-moi à t’aimer aussi fort pour te donner tout de moi.

Question de vie ou de mort ?
La femme pose ce geste qui désigne comme mort celui qui est alors vivant,
celui qui a annoncé sa mort et la vie dans la mort.
Seigneur aide-moi à discerner ce qui est mort et ce qui est vie selon toi, sans me fier à ce que ce monde m’en dit.


Une odeur persistante
Le jour viendra, demain peut-être, où le flacon brisé répandra sur le monde à nouveau son odeur. Alors tu reviendras, accueillant largement tous ceux qui sur la terre auront soigné ton corps en imitant le geste de la femme au parfum sur d’autres corps brisés.
Heureux ceux qui dans le monde veillent sur ton parfum.

Amen

Florence Peterschmitt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *