Le baptême de Joao

Dans la tradition protestante, le baptême est un moment capital de la vie chrétienne. En effet, nous ne baptisons que des adultes (les enfants sont au bénéfice de la prière de l’Eglise lors de la présentation du nouveau-né) qui s’engagent en toute connaissance dans la voie chrétienne. Le baptême est un des deux seuls sacrements reconnus par les protestants, avec la Sainte-Cène (eucharistie pour certains).

Ce dimanche 23 juin, Joao a décidé de s’engager publiquement devant la communauté, par le baptême. En faisant cela, il obéit à l’appel de Pierre dans le chapitre 2 du livre des Actes des Apôtres. Il explique à l’assemblée pourquoi il accomplit ce geste (on parle du témoignage) et comment il en est venu là : son parcours de vie témoigne de l’importance d’avoir une mère chrétienne qui prie pour le salut de ses enfants. Il insiste sur la joie qu’il a trouvée dans la présence du Seigneur et avec les jeunes de l’église de Pessac. Après quoi, le pasteur lui demande solennellement s’il veut s’engager à suivre Jésus toute sa vie, et après sa réponse positive, il le baptise en l’immergeant dans le baptistère.Symboliquement, en Christ, il ressort de cette eau purifié des fautes antérieures et rempli de l’Esprit Saint.

C’est pourquoi un baptême est toujours une fête, c’est comme une nouvelle naissance.